Recherche : chevre

Résultat de la recherche :

Définition Larousse :

Mammifère ruminant grimpeur et sauteur, aux nombreuses races sauvages et domestiques, que l'on élève pour son lait, sa viande, quelquefois pour sa toison. (Le mot désigne exclusivement la femelle, dont le mâle est le bouc.) Femelle du chevreuil et du chamois. Appareil très rustique utilisé pour soulever de lourdes charges, pièces de charpente, pierres, etc. Petit chevalet de sondage minier.

Informations trouvées sur Wikipedia :

.mw-parser-output h1 #sous_titre_h1{display:block;font-size:0.7em;line-height:1.3em;margin:0.2em 0 0.1em 0.5em}Capra hircusSi vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références »En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?Nom binominalLa chèvre domestique (Capra hircus Linnaeus, 1758 ou Capra aegagrus hircus) est une espèce ou une sous-espèce de mammifères herbivore ruminant, appartenant à la famille des bovidés, sous-famille des caprins. Elle a été domestiquée dès le début du Néolithique[1] (environ dix mille ans av. J.-C.), vraisemblablement d'abord pour son lait, puis pour sa laine, sa viande, sa peau et son cuir. La plupart du temps, les chèvres sont domestiquées, mais on les trouve aussi à l'état sauvage dans quelques contrées du Caucase, d'Iran, d'Afghanistan ou d'Irak.La chèvre est un animal d'assez petite taille, à cornes arquées ou sans cornes (motte), très agile, particulièrement adapté au saut. Sa température interne normale est assez élevée (de 38 à 39,5 °C). On la trouve dans toutes les régions du globe, particulièrement en montagne. Les mâles sont appelés boucs et les petits sont des chevreaux (parfois encore appelés cabris). Le mâle castré peut être appelé menon ... [En savoir plus...]