Recherche : caramel

Résultat de la recherche :

Définition Larousse :

Confiserie préparée à partir d'un mélange de sucre, de glucose, de lait, de beurre et de parfums divers. Produit aromatique provenant de la cuisson du sucre. Combustible nucléaire constitué de plaquettes carrées d'oxyde d'uranium, placées les unes à côté des autres entre deux tôles d'alliage de zirconium.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Fait de sucre ayant perdu son eau de cristallisation[1], le caramel est une confiserie obtenue par la cuisson du sucre. Le caramel liquide sert à décorer ou parfumer les desserts tels les gâteaux et glaces.Les bonbons caramélisés peuvent être mous ou durs.Le mot « caramel » est un mot qui a voyagé. Il s'agit d'un emprunt à l'espagnol caramel(o), issu lui-même du portugais caramelo. D'un bas latin *calamellus, diminutif de calamus « roseau » par analogie de forme entre le sucre durci ou une stalactite de glace et une tige de roseau (cf. esp. carámbano « glaçon », issu de *calamulus, autre dimin. de calamus), préférable à l'étymologie traditionnelle qui fait venir caramelo du bas latin cannamella (« canne à sucre »)[2],[3].Le nom de famille Caramel existe aussi, il est plutôt répandu dans le Sud de la France[4].La France est nette importatrice de caramel, d'après les douanes françaises[5].Le caramel résulte de la fonte de cristaux de sucre. La cuisson se fait à feu vif. Pour un caramel mou, l'idéal est d'incorporer à la préparation du lait, du beurre et/ou de la crème liquide.Le caramel étant parfois difficile à réussir, il est conseillé d'ajouter un filet de jus de citron avant la cuisson[6].Une recette indienne veut que l'on ajoute de la coriandre aux cristaux fondus.Selon la température et l'avancement de la cuisson, on distingue différents types de caramel, caractérisés par la concentration (degré Baumé ou densité). Voi... [En savoir plus...]