Recherche : bugle

Résultat de la recherche :

Définition Larousse :

Labiée des bois humides, aux fleurs d'un bleu violacé en épi serré.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Le bugle (en allemand « Flügelhorn » et par extension « flugelhorn » en anglais[1]) est un instrument de musique de la famille des cuivres, plus exactement des saxhorns mis au point par Adolphe Sax au XIXe siècle.Le modèle courant est celui en si♭{\displaystyle \flat }. Il a théoriquement le même registre que la trompette en si♭{\displaystyle \flat } et demande l'application des mêmes doigtés. Sa perce conique, caractéristique des saxhorns, rend l'accès au registre aigu difficile, et le classe dans les « cuivres doux ». Cette conicité lui donne une réponse rapide et surtout un son très doux et très « rond ». On retrouve cet instrument dans les brass-bands, les harmonies et les fanfares où il est utilisé pour ses qualités sonores dans le grave et le médium.Parfois, mais aujourd'hui de plus en plus rarement, un « petit bugle » en mi♭{\displaystyle \flat } est utilisé pour des parties aiguës en fanfare ou en harmonie. Florent Schmitt, par exemple, l'emploie dans ses Dionysiaques.Le bugle est très rarement utilisé dans l'orchestre classique. On le trouve dans le solo de bugle de Threni (en) d'Igor Stravinsky, dans la 9e symphonie de Vaughan Williams et dans les symphonies n°3 et n°4 de Villa-Lobos (dans les fanfares). Il est aussi utilisé en substitution dans la Symphonie nº 3 de Mahler, mais est souvent joué au cor de postillon (le bugle à palettes allemand ressemblant très fortement au cor de postillon). On le trouve aussi... [En savoir plus...]