Votre musique sur mesure !

Recherche : bongos

Résultat de la recherche :

Désolé, mais rien ne correspond à votre recherche sur Audionomie.com. Veuillez réessayer avec un autre mots-clé.

Définition Larousse :

Instrument de musique latino-américain constitué de deux petits tambours à une peau, juxtaposés.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Le bongo ou bongó est un instrument à percussion de Cuba qui s'est répandu dans toute la musique latine. C'est une paire de tambours solidaires, à une membrane chacun et dont l'un est plus grand que l'autre. Le percussionniste jouant des bongos s'appelle un bongocero[1].Le bongo est originaire de l'est de Cuba au XIXe siècle. Les bongos utilisés dans le changüí, connus sous le nom de bongó el monte, sont plus grands et plus graves que leurs équivalents modernes. Ils ont des au lieu de et se jouent d'une manière similaire au quinto de la rumba et à d'autres percussions folkloriques[2]. (Écoutez le bongó el monte "Ritmo changüí" avec Grupo Exploracion). Les bongos sont aussi utilisé dans le genre musical cubain proche connu sous le nom de son.Les bongos sont parvenus dans l'ouest de Cuba au tournant du XXe siècle, lorsque le son a atteint La Havane. Avec l'apparition du son cubain à la fin des années 1930, les joueurs de bongo (bongoceros) ont commencé à jouer d'une grande cloche de vache (cencerro) pendant les chorus (montuno) des chansons.Le bongo est constitué d'une paire de cylindres ou de troncs en cônes, en bois ou en fibre synthétique, muni chacun d'une seule membrane. Ces fûts de même hauteur (20 cm) ont des diamètres différents (20 et 30 cm environ).À l'origine, ils étaient appariés au moyen d'une bande de tissu et le percussionniste posait l'ensemble sur sa cuisse pour jouer. Rapidement, cette pièce de textile a été rempl... [En savoir plus...]