Votre musique sur mesure !

Recherche : berimbau

Résultat de la recherche :

Désolé, mais rien ne correspond à votre recherche sur Audionomie.com. Veuillez réessayer avec un autre mots-clé.

Définition Larousse :

Instrument de musique d'origine brésilienne, dont l'unique corde est tendue entre les extrémités d'un arc et frappée avec une tige de bois.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Le berimbau, gunga ou viola est un instrument de musique brésilien de la famille des cordes frappées. C'est un arc musical sans doute d'origine africaine (instrument traditionnel des peuples Kambas) dont des variétés similaires sont aussi utilisées dans l'océan Indien : bobre à La Réunion, bon à Rodrigues, bomb aux Seychelles et à l'Île Maurice, jejylava à Madagascar, et chitende au Mozambique. Aujourd'hui c'est surtout l'instrument principal de la capoeira (ou du moringue, cousin de la capoeira dans l'océan Indien), mais il est aussi utilisé dans d'autres formes de la musique brésilienne.Son nom dérive de celui de la guimbarde en espagnol et portugais. Il fut amené au Brésil très tôt, en même temps que les esclaves, par les Portugais, étant donné qu'il n'existe pas trace d'arc musical dans les tribus autochtones.Il existe quatre types de berimbau :Il s'agit de la guimbarde en métal importée et jouée par les Portugais, car rare et chère.Cette variété, sans doute la plus ancienne et la plus proche des arcs africains, avec la bouche servant de résonateur, a aujourd'hui disparu.Cette version se rencontre encore aujourd'hui. Elle consiste en un grand arc tendu entre deux bassines ou jerricans, tenu par un aide, tandis que le vrai musicien est assis et joue sur la corde à la fois la rythmique et la mélodie avec une baguette à droite et un caillou ou une pièce à gauche. C'est un instrument rare très polyvalent, qui peut jouer toutes les mélodi... [En savoir plus...]