Votre musique sur mesure !

Recherche : bendir

Résultat de la recherche :

Désolé, mais rien ne correspond à votre recherche sur Audionomie.com. Veuillez réessayer avec un autre mots-clé.

Définition Larousse :

Grand tambour sur cadre d'Afrique du Nord, au timbre nasillard produit par une membrane sous laquelle sont placées des cordes de tension rudimentaires, que l'on frappe des mains.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Le bendir, bendayer ou alloun (en berbère : ⴰⵍⵍⵓⵏ allun) est un instrument à percussion issu d'Afrique du Nord(maroc) très utilisé dans la musique berbère. C'est un tambour sur cadre assez similaire au daf asiatique, faisant partie des membranophones.Les arabophones le nomment Bendir. En tamazight, plusieurs vocables sont utilisés suivant les régions, il est appelé alloun, mais aussi tagenza (Haut-Atlas), ou encore adjoun (Rif)[1], tandis que les termes amendayer et abendayer, qui sont fréquents en Kabylie, sont une variante du mot « bendir ». Le vocable « alloun » est le mot commun pour tous les parlers berbères excepté chez les Rifains, qui le prononcent adjoun.Il ne faut pas le confondre avec le tar et le duff.D'un diamètre moyen de plus au moins 40 cm, le Bendir a une profondeur (largeur du cadre) remarquable de 15 cm. Le cadre est formé d'un cerclage de bois de micocoulier. Un trou y est aménagé afin de faciliter la préhension. Il est muni d'une peau de chèvre collée recouvrant tout le cadre. Un timbre de cordes en boyau est fixé le long de cette peau, qui lui donnera un son bourdonnant et augmentera les basses généreuses. Les Bendirs sont souvent très colorés mais peuvent être, comme celui-ci, fait simplement de bois, de boyaux et de peaux non peintes.On le joue assis ou debout lors des festivités, avec des frappes énergiques des mains et des doigts, avec parfois des mouvements de tournoiement autour du pouce. Les joueurs ont... [En savoir plus...]