Recherche : balalaika

Résultat de la recherche :

Définition Larousse :

Luth populaire russe à caisse triangulaire et à 3 cordes.

Informations trouvées sur Wikipedia :

La balalaïka (Russe : Балалайка) est un instrument de musique à cordes pincées populaire de Russie. C'est un luth à manche long à la caisse typiquement triangulaire. Le mot balalaïka vient du russe balakat, qui signifie bavarder, plaisanter, taquiner.Elle se joue le plus souvent au doigt et parfois avec un plectre et se décline en plusieurs tailles. La plus courante, la balalaïka prima, comporte trois cordes, deux accordées en mi et la troisième[précision nécessaire] en la. Elle est souvent associée aux orchestres de balalaïkas.L'ancêtre de la balalaïka s'appelle la domra et date du XVIe siècle. Elle aurait été introduite en Russie par les Tatares.Quand, en 1648, le tsar de Russie Alexis Mikhaïlovitch décréta par un édit l’interdiction de jouer d’un instrument ou d’en posséder un, musiciens, troubadours et bardes furent alors persécutés et envoyés en exil, et leurs instruments brûlés. C’est alors qu'apparut la balalaïka, cet instrument de musique très facile à produire. Les premières traces écrites de son existence remontent à 1688, quand des gardes du Kremlin, alors forteresse de Moscou, ont arrêté deux serfs ivres jouant de la balalaïka. Vue son impopularité, le tsar n’eut d’autre choix que de révoquer l’édit et de faire revenir la musique dans les traditions russes.[réf. nécessaire]Elle est généralement utilisée dans la musique traditionnelle russe[1], et enseignée dans des conservatoires dédiés à... [En savoir plus...]