Votre musique sur mesure !

Recherche : bagne

Résultat de la recherche :

Désolé, mais rien ne correspond à votre recherche sur Audionomie.com. Veuillez réessayer avec un autre mots-clé.

Définition Larousse :

Bâtiment pénitentiaire, lieu où s'exécutait la peine des travaux forcés ; lieu de détention ou de déportation. La peine de travaux forcés : Vingt ans de bagne. Situation, travail astreignant, asservissant, pénible : Ce travail, c'est le bagne.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les sections à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.Un bagne est un établissement pénitentiaire de travaux forcés. Toutefois, tous les bagnards ne sont pas condamnés aux travaux forcés. Les bagnes coloniaux français sont abolis en 1938 (transportation vers le bagne), et définitivement supprimés en 1945 (détention au bagne). Les derniers prisonniers sont libérés en 1953.Au bagne français de Guyane, le doublage obligeait tout condamné à rester sur place à l'issue de sa peine pour une durée équivalente à sa peine initiale, la relégation consistant quant à elle dans l’internement perpétuel. D'où l'expression « guillotine sèche » au XIXe siècle pour désigner les bagnes dont les conditions et la durée de détention étaient souvent synonymes de mort lente mais qui ne faisait pas couler le sang, au contraire de la guillotine.Le mot « bagne » vient de l’italien bagno, qui était le nom d’anciens « bains publics » à Constantinople, reconvertis en « prison d’esclaves » de l'Empire ottoman[1]. Les esclaves y dormaient la nuit et travaillaient le jour.Les galères sont à l'origine des bagnes portuaires (ou bagnes maritimes), ce qui explique qu'une partie du vocabulaire du bagne et de la prison provienne du vocabulaire des galériens.En France, l’utilisation des condamnés comme rameurs sur les galères royales semble ... [En savoir plus...]