Votre musique sur mesure !

Recherche : aulique

Résultat de la recherche :

Désolé, mais rien ne correspond à votre recherche sur Audionomie.com. Veuillez réessayer avec un autre mots-clé.

Définition Larousse :

HistoireSe dit de quelque chose qui appartient à la cour d'un souverain.

Informations trouvées sur Wikipedia :

Conseil aulique signifie conseil de la cour. On appelait ainsi dans le Saint-Empire romain germanique un Conseil particulier (en allemand : Reichshofrat) que présidait l'empereur et qui était chargé d'exercer en son nom les droits impériaux. Il donnait l'investiture aux comtes et aux barons du Saint-Empire ; il jugeait en dernier ressort toutes les causes féodales qui avaient pour objet un fief, ainsi que celles qui concernaient les affaires d'Italie.Les États n'avaient droit de recours à la diète que quand l'arrêt du Conseil pouvait produire un grief commun à tout l'empire. Le droit de surveillance sur ce tribunal appartenait au Prince-Électeur de Mayence, premier conseiller de la Diète d'Empire. Ce Conseil, établi en 1501 par l'empereur Maximilien Ier du Saint-Empire, empiéta peu à peu sur les droits des États ; à l'époque du traité de Westphalie il était devenu un pouvoir redoutable entre les mains des empereurs. Le Conseil aulique a été conservé au XIXe siècle dans l'empire d'Autriche, mais il n'avait plus son importance première. Il resta jusqu'à la fin du XVIIIe siècle un moyen pour le Habsbourg d'affirmer leur autorité morale dans l'Empire[1].En Bavière, les ducs puis rois de Bavière étaient assistés d'un Conseil aulique. Celui-ci avait un rôle comparable aux cabinets ministériels.D'une manière plus générale, « aulique » signifie « qui se rapporte à la cour » (royale, impériale) ; par exemple « l'art aulique sous l... [En savoir plus...]